21 septembre 2010

Brisure

Parce qu'il y a des brisures plus importantes que d'autres - parce que le temps m'est re-donné - parce qu'à ressasser parfois, seul le sourire nous reste, juste pour "pas faire peur", juste pour "pas inquiéter" ;

et c'est alors que la vérité meurt.

 

Il y eut des tempêtes et puis des éclaircies ; 

Pour passer certains caps, la boussole est de mise. Vous en fûtes une merci.

A tous ceux qui passaient, tout ceux qui s'arrêtaient.

L'heure est venue six ans plus tard, de ré-ouvrir la bouche, la vraie, celle qui fait du bruit...celle-là même que la douleur avait fermée.

L'heure est venue de fermer ce livre là - et d'en ouvrir un autre, le mien, sous d'autres auspices

 

Ici ou ailleurs - à bientôt de se parler

béatribu redevient Béatrice

 

Posté par beatribu à 05:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Brisure

    he be

    Tu en as fait du chemin, vous en avez fait.
    Bisous Béa et profite de la vie

    Posté par flo, 21 septembre 2010 à 09:59 | | Répondre
  • Houlà!

    Donne des news bordel!Par mail,par téléphone (non j'déconne)par visite impromptues à Stalder mais reste pas toute seule avec tout ça!!!pis de toutes façons j'ai encore des trucs à te filer,obligée donc la béa!

    Posté par sandy, 24 septembre 2010 à 20:06 | | Répondre
Nouveau commentaire